samedi 18 avril 2015

Le Canadien remporte le 2e match de la série contre les Sénateurs



source : quebec.huffingtonpost.ca

Le Canadien et les Sénateurs d'Ottawa étaient à égalité 2-2 après trois périodes de jeu très enlevantes, vendredi, dans le deuxième match de la série quarts de finale entre les deux équipes.

Il n'y a pas eu de brasse-camarade, dans la foulée des incidents du premier match, l'avertissement que la LNH a servi aux deux équipes a été respecté. On s'en est tenu à du hockey de séries très intense.
Max Pacioretty a marqué à son retour au jeu et P.K. Subban a ajouté l'autre filet du Tricolore en temps réglementaire.

 Le but du défenseur Patrick Wiercioch à 6:35 de la fin du troisième vingt, en avantage numérique, a provoqué la prolongation. Clarke MacArthur a été l'autre marqueur des Sénateurs. À défaut de décocher des tirs, Mark Stone, qui a joué malgré une micro-fracture au poignet droit, a mis à profit ses aptitudes de passeur, en récoltant deux aides.

Devant les filets, Carey Price (26 arrêts) a été moins occupé qu'Andrew Hammond (35 arrêts).

La série va transporter au Centre Canadien Tire d'Ottawa, dimanche.

Des Sens physiques

On a joué au hockey dès la mise au jeu initiale. L'esprit revanchard des Sénateurs s'est manifesté par un déferlement de coups d'épaule, au lieu de coups de bâton.

Le jeu a été très viril au cours des dix premières minutes, les visiteurs s'imposant 14-7 au chapitre des mises en échec.

L'indiscipline d'Alex Galchenyuk, tôt, n'a pas été coûteuse pour le Canadien.

Mais comme lors du premier match, les Sénateurs ont ouvert le score. MacArthur a trompé la vigilance de Price, à 18:42.

Les Sens ont par la suite embêté leurs rivaux dans leur territoire. Il était temps pour le CH que le premier tiers prenne fin.

Rouleau compresseur

Le Tricolore a nettement affiché plus de hargne à compter de la deuxième période, qu'il a totalement dominée 14-3 dans les tirs et 2-0 aux buts.

Le but de Pacioretty réussi pendant une attaque massive, à 7:18, a galvanisé ses coéquipiers et la foule.

Les Sénateurs ont par la suite eu toute la misère au monde à s'organiser. Ils ont écopé de deux pénalités, tenant le coup.

Puis, à 16:30, Subban a fait bondir les spectateurs de leur siège en y allant d'une percutante frappe qui a mystifié Hammond.

Profitant d'un court rebond de la rondelle sur la bande, le défenseur vedette s'est élancé de toutes ses forces du haut du cercle de remise en jeu droit.

Après 40 minutes d'action, l'avantage des Sens dans les mises en échec était fort mince, à 32-31.

Occasions ratées

Tôt en troisième, le Canadien a raté une belle occasion d'augmenter son avance en supériorité numérique.

Les Sénateurs ont repris du poil de la bête et le défenseur Wiercioch a créé l'impasse, à 13:25, en trouvant l'ouverture entre les jambières de Price pendant une punition à Alexei Emelin.

Avec 1:17 à écouler, le CH s'est vu offrir la chance d'achever les Sénateurs en supériorité. Il n'a pas pu le faire avant la conclusion de la période. Il allait essayer de le faire au début du surtemps.