mercredi 25 mars 2015

Canadiens : « J’ai joué la rondelle » – P.K. Subban



source : Journaldemontreal.com

De retour au vestiaire après cette amère défaite, P.K. Subban s’en voulait d’avoir ouvert la porte aux Predators en écopant d’une punition pour avoir fait trébucher.

«La rondelle s’est mise à sautiller, j’ai fendu l’air. Je sais qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs qui sont capables de marquer contre Carey dans cette situation, mais lorsque j’ai vu que Forsberg était sur le point de s’échapper, j’ai tout fait pour empêcher que ça arrive. J’ai joué la rondelle, mais il a trébuché», a expliqué le défenseur.

Même si la recrue des Predators est parvenue à obtenir vengeance dans la minute suivante, pas question pour Michel Therrien de pointer son quart-arrière du doigt.

«On a travaillé très fort et on a généré des occasions de marquer, a d’abord mentionné l’entraîneur du Canadien. Ils (Les Predators) ont été un peu chanceux sur leur deuxième but. Ce fut également le cas sur la punition de P.K. On a vu la rondelle sautiller à la ligne bleue. Ce soir, la chance n’était pas de notre côté.»

Fier compétiteur, Carey Price a souligné qu’il aurait dû mieux lire le jeu de Mike Ribeiro. Pourtant, la passe du Québécois à l’endroit de Forsberg, laissé seul, était parfaite.
«J’aurais peut-être dû tricher un peu plus sur la passe. Je lui ai laissé beaucoup trop d’espace», a-t-il indiqué.
 
100 points

Malgré ce revers, le Canadien s’est hissé en tête du circuit Bettman, devenant la première équipe à atteindre le plateau des 100 points cette saison.

«C’est un bel accomplissement. C’est une belle preuve de la constance dont nous avons fait preuve tout au long de la saison, a louangé Therrien. Ceci dit, il nous reste encore beaucoup de travail à faire.»

«On a atteint le plateau des 100 points, alors on peut partir d’ici la tête haute. C’est un plateau important. On veut amasser le plus de victoires possible d’ici la fin de la saison et terminer au premier rang. Si on joue comme on l’a fait ce soir, on va gagner notre large part de matchs», a déclaré Pierre-Alexandre Parenteau sur le même sujet.
 
Des jambes et du souffle

D’ailleurs, Parenteau a possiblement disputé l’un de ses meilleurs matchs de la saison. De son propre aveu, il recommence à retrouver sa touche.

«Je me sens bien sur la glace. Je recommence à trouver mes repères, mes jambes et mon souffle. En plus, j’ai la confiance de l’entraîneur», a déclaré Parenteau, dont le travail acharné fut à l’origine du but de David Desharnais.

«Je me suis levé la tête et j’ai vu que David était seul. D’ailleurs, une fois de retour au banc, on s’est demandé comment il avait pu se retrouver seul comme ça», a-t-il ajouté.

 
Remis d'une blessure à l'épaule droite, qui lui a fait rater les quatre dernières rencontres, Torrey Mitchell a pu réintégrer la formation. Il a pris la place de Manny Malhotra qui, pourtant, joue le meilleur hockey de sa saison.
 
À la ligne bleue, Nathan Beaulieu a remplacé Tom Gilbert, absent du voyage en raison d'une blessure au visage. Beaulieu avait été laissé de côté lors de la visite des Sharks, samedi.