mardi 13 mai 2014

Montreal vs Boston : La série va à la limite!



Source : 985sports.ca

Faisant face à l'élimination, le Canadien n'avait plus de marge de manoeuvre face aux Bruins, lundi, et l'équipe de Michel Therrien a brillamment réagi sous la pression au Centre Bell.

Le réveil à l'attaque de Max Pacioretty qui a inscrit un but et récolté une mention d'aide et une performance impeccable de Carey Price ont permis au Tricolore de l'emporter 4-0 et de pousser la série contre Boston à la limite des sept matchs.

Thomas Vanek a inscrit ses quatrième et cinquième buts des séries, le second, dans un filet désert. Lars Eller avait donné le ton avec un but après 2:11 en première période.

Price a bloqué les 26 tirs dirigés vers lui. Tuukka Rask a stoppé 24 rondelles.

Michel Therrien a fait confiance au jeune Nathan Beaulieu à la ligne bleue et le défenseur a été solide, récoltant au passage la première mention d’aide de sa carrière sur le but de Pacioretty.

Vitesse et intensité

Le Canadien a disputé cette rencontre jouée à un train d'enfer avec une rare intensité.

Les hommes de Michel Therrien ont frappé tout ce qui bougeait sur la patinoire en première période et ils ont tiré parti d’une bourde défensive des Bruins pour inscrire le premier but.

Eller a profité de la maladresse du défenseur Kevan Miller dans le coin gauche pour marquer d'un tir du revers.

La meilleure chance des Bruins a été celle de Loui Eriksson qui a tiré sur la barre horizontale, après avoir reçu la passe de Carl Soderberg.

Pacioretty, avec son premier but de la série contre les Bruins, et Vanek, ont marqué deux buts en moins deux minutes en fin de deuxième période pour creuser l'écart et, cette fois, le Canadien a été solide en troisième période en dépit de l'énorme pression des Bruins.

Le film de la rencontre :

Première période :

Dès les premières secondes de jeu, la foule du Centre Bell hurle « Go Habs go! »

David Krejci et Milan Lucic s'offrent un deux-contre-un, mais Lucic rate complètement le jeu après la passe de son coéquipier.

Dès la relance, c'est Brian Gionta qui s'élance à l'aile droite et il prend un bon tir sur Tuukka Rask.

Quelques instants plus tard, les défenseurs des Bruins gaffent avec la rondelle dans leur zone et Lars Eller n'a qu'à récupérer le disque pour déjouer Rask, pris hors-position. Bruins 0 Canadien 1.

Eller inscrit son quatrième but des séries après 2:11 de jeu en première. L'échec-avant de Gionta sur Torey Krug a été efficace. Le Canadien n'avait pas marqué à forces égales face à Rask depuis 149 minutes et 38 secondes de jeu dans la série.

Carey Price se signale par la suite quand Jarome Iginla décoche un solide tir des poignets.

En dépit de cette rapide avance, les avants du Canadien mettent encore de la pression sur les Bruins avec de solides mises en échec.

Un tir de la pointe de P.K. Subban offre une chance en or à Brendan Gallagher, mais Rask fait un arrêt phénoménal face à Gallagher avec son bâton placé sur la ligne rouge de but.

Carl Soderberg sert une belle passe à Loui Eriksson à la suite d'une chute de Weaver, mais le tir sur réception d'Eriksson touche la barre transversale derrière Price.

Tomas Plekanec remet à Michaël Bournival qui est lancé à fond de train, mais son tir vif manque de puissance et Rask bloque facilement.

Alexei Emelin entre profondément dans la zone des Bruins, remet à la pointe à David Desharnais qui tire lourdement sur Rask.

Pénalité à Weaver pour bâton élevé. Weaver visait la rondelle, mais il a frappé Eriksson.

Le Canadien est exceptionnel en désavantage numérique: passes interceptées, coups d'épaules retentissants, dégagements... Les Bruins sont dominés, même à cinq-contre-quatre.

Brad Marchand décoche un tir bas pas commode tout de suite après la fin de la pénalité et Price étend la jambière droite.

Emelin se dirige au vestiaire après un solide contact avec Lucic.

Pénalités communes à Subban et Patrice Bergeron pour rudesse. Emelin est de retour sur la patinoire. On joue à quatre-contre-quatre.

Le jeu se calme un tant soit peu dans les dernières minutes de la période et on en reste là. Petit accrochage derrière le filet de Price après le son de la sirène qui va mener à une pénalité pour rudesse à Dougie Hamilton.

Le Canadien va amorcer la deuxième période en avantage numérique.

Tirs au but par:

Bruins: 8 - 0 - 0 : 8

Canadien: 11 - 0 - 0 : 11

Deuxième période :

D'entrée de jeu, Andreï Markov, Thomas Vanek et Desharnais y vont d'un superbe jeu à trois qui mène au dur tir de Desharnais que Rask bloque de peine et de misère.

Puis, c'est Gallagher qui rate encore une fois, lorsque posté tout près de Rask. Et encore Gallagher à côté du filet! Cette fois, placé dans l'enclave. Le numéro 11 du Canadien va faire des cauchemars cette nuit...

Subban écope d'une pénalité pour avoir retenu le bâton de Soderberg. Deuxième avantage numérique pour les Bruins qui n'avaient décoché aucun tir sur Price lors de la première supériorité numérique, au premier vingt.

Marchand rate complètement un tir, lorsque posté à la gauche de Price. Les Bruins ont été blanchis durant les deux minutes, mais ils poursuivent l'attaque avec plus d'aplomb à cinq-contre-cinq. Le Canadien est débordé. Lucic rate un filet ouvert et le Tricolore sort finalement de sa zone.

La foule est dans le coup: « Go Habs Go! »

Krejci se paie un bon lancé frappé sur Price qui a un peu de mal à conserver la rondelle.

Krug perd une rondelle à sa ligne bleue, Weise s'en empare, il centre à Daniel Brière dont le tir de loin est bloqué par Rask.

Puis, Max Pacioretty profite d'une longue passe bondissante pour se présenter devant Rask et il loge le disque entre ses jambières. Bruins 0 Canadien 2.

Le premier but de Pacioretty dans cette série contre Boston. Dans un moment-clé. Le jeune défenseur Nathan Beaulieu récolte son premier point dans les séries éliminatoires sur le jeu.

Gregory Campbell atteint ensuite Markov au visage. Bâton élevé. Supériorité numérique pour le Canadien avec 2:47 à faire à la deuxième période.

Le Canadien tire de tous les angles en avantage numérique. Pacioretty et Desharnais se battent comme des diables devant le filet. Pacioretty dégage la rondelle à gauche d'un coup de patin et Vanek passe par là pour récupérer le disque et déjouer Rask. Bruins 0 Canadien 3.

Pacioretty force Rask à faire un autre arrêt avec 15 secondes à jouer dans la période. La foule est debout au Centre Bell.

Tirs au but par:

Bruins: 8 - 10 - 0 : 18

Canadien: 11 - 13 - 0 : 24

Troisième période :

Le Canadien amorce la troisième comme s'il voulait ajouter à la marque. Un gros tir de Markov et Eller était tout près de Rask qui a jonglé avec la rondelle.

Nathan Beaulieu stoppe un solide tir de la pointe des Bruins et sur la relance, le Canadien s'offre un trois-contre-un qui meurt dans l'oeuf quand Hamilton fait lever les amarres du filet, après un premier arrêt de Rask. Ça rouspète au Centre Bell...

Vanek à Markov, une belle feinte, un tir... Bournival rate de peu le retour. Puis, encore une fois Pacioretty, avec un tir qui touche l'extérieur du filet. Et Lucic fait sauter les patins à Subban. Pénalité aux Bruins. Le Canadien est en feu!

Rene Bourque entre en zone des Bruins et il finit par remettre à Plekanec dont le tir frappé passe tout juste à la droite du poteau de Rask.

Moins de dix minutes à faire à la troisième période...

Pour la première fois depuis le milieu de la deuxième, les Bruins se promènent à volonté dans la zone du Canadien et une rondelle flotante semble se loger derrière Price, tout juste sur la ligne rouge.

Desharnais s'est jeté sur la rondelle en désespoir de cause. L'arbitre dit non. On vérifie sur la vidéo... Le micro de l'arbitre ne fonctionne pas bien, mais son geste est sans équivoque. La rondelle n'a jamais complètement franchi la ligne rouge. Pas de but! Il reste 8:55 au cadran.

Mike Weaver bloque un autre tir à la ligne bleue du Canadien. Son cinquième du match.

Michel Therrien prend son temps d'arrêt avec 5:15 à disputer à la troisième période.

Quelques instants après la reprise, Rask se dirige vers son banc, mais le Canadien reprend le disque et Vanek inscrit le quatrième but du Tricolore avant même que le gardine des Bruins soit assis à son banc. Bruins 0 Canadien 4.

Pénalité à Desharnais pour obstruction avec 49 secondes à jouer...

Il fallait bien que ça se bouscule à la fin. Zdeno Chara n'est pas content après que Markov l'ait fait tomber.

Claude Julien proteste. Pénalité de banc en plus des mineures. Le match va se terminer a quatre-contre-trois.

Tirs au but par:

Bruins: 8 - 10 - 8 : 26

Canadien: 11 - 13 - 4 : 28

À lire aussi :

« Le manque de respect peut servir de motivation »

« On doit jouer avec le même sentiment d’urgence que le Canadien »

Therrien pourrait-il faire jouer Beaulieu ?