mercredi 7 mai 2014

Montreal vs Boston : Cette fois, le Canadien tient le coup



Source : 985sports.ca

Pour une troisième fois en autant de matchs dans sa série éliminatoire face aux Bruins, le Canadien a amorcé la troisième période du match de mardi avec une priorité.

Mais cette fois, les joueurs du Tricolore n'ont pas laissé filer l'avance malgré les efforts des joueurs de Boston et l'équipe de Michel Therrien l'a emporté 4-2 afin de prendre les devants deux victoires à une dans la série.
Le quatrième match sera présenté jeudi soir au Centre Bell.

Les faits saillants du match:


Tomas Plekanec, P.K. Subban, Dale Weise et Lars Eller, dans un filet désert, ont inscrit les buts du Canadien.

Patrice Bergeron et Jarome Iginla ont assuré la réplique pour les Bruins, chaque fois, en déjouant Carey Price à l'aide de tirs déviés. Price a vu 28 tirs dirigés vers lui. Tuukka Rask a fait face à 25 rondelles.

Subban a été la vedette individuelle à l'attaque avec une contribution d'un but et d'une passe. Celui qui totalise 11 points (trois buts, huit mentions d'aide) depuis le début des séries, est devenu le troisième défenseur de l'histoire du Canadien après Jean-Claude Tremblay et Larry Robinson à récolter deux points dans trois matchs d'affilée durant les éliminatoires.

Protéger l'avance

Le Canadien détenait une avance de 3-0 quand Bergeron a réduit l'écart à 3-1 en deuxième période. Les Bruins ont encore donné la frousse au Canadien en portant la marque à 3-2 à 17:44 de la troisième période, mais cette fois, le but suivant a été marqué par Eller avec trois secondes au cadran.

Michel Therrien avait prodécé à deux changements à sa formation. Douglas Murray a été inséré au sein de l'unité défensive à la place de Francis Bouillon.

Pour sa part, Travis Moen a été placé au sein du quatrième trio avec Daniel Brière et Dale Weise, et ce, à la place de Brandon Prust. Prust, Bouillon et White ont été laissés de côté.

Mais Therrien a aussi brassé ses cartes dès le début de la rencontre en envoyant Brendan Gallagher - dont c'était le 22e anniversaire - jouer avec Max Pacioretty et David Desharnais et en insérant Thomas Vanek avec Tomas Plekanec et Michaël Bournival.

Le film de la rencontre :

Première période :

La Canadien amorce le match en lion. P.K. Subban frappe solidement Patrice Bergeron le long de la bande d'entrée de jeu.

Lors d'un changement de trio, Rene Bourque en profite pour s'échapper sur l'aile gauche et son tir frappe le poteau des buts de Tuukka Rask.

On a failli revivre le scénario du premier match à Montréal contre le Lightning, quand Bourque avait marqué un but ultrarapide dès les premières secondes.

Zdeno Chara retraite au vestiaire pour les Bruins, vraisemblablement après avoir été blessé par un coup de bâton de Michaël Bournival.

Michel Therrien apporte des modifications de trio. Gallagher va jouer avec Max Pacioretty et David Desharnais.

Chara demeure quelques minutes dans le vestiaire des Bruins avant de revenir au banc des siens.

Gallagher rate une belle occasion de marquer à courte distance face à Rask, et sur la montée suivante des Bruins, Bergeron est gêné par Desharnais alors qu'il était en bonne position pour tromper Carey Price.

Sur la séquence suivante, Price bloque un tir qui semble anodin, mais il ne contrôle pas la rondelle. Les Bruins poursuivent l'attaque et le Canadien s'en sort sans casse, quoique de peine et de misère. Les joueurs étaient fatigués, notamment Murray qui a passé plus de deux minutes sur la patinoire.

Une passe transversale de Thomas Vanek à Tomas Plekanec permet à ce dernier de diriger un bon tir vers Rask qui résiste. Vanek joue présentement avec Plekanec et Bournival.

Le Canadien met de la pression en zone des Bruins avec un solide échec avant. Près du cercle de mise en jeu, Subban remet derrière lui à Vanek, posté à la ligne bleue.

Ce dernier dirige immédiatement une longue passe en croisé d'une précision redoutable à Plekanec qui loge facilement la rondelle derrière Rask. Bruins 0 Canadien 1.

Subban écope d'une pénalité en rudoyant Reilly Smith. Ironiquement, c'est son coéquipier Vanek qui encaisse le plus gros du choc. Avantage numérique aux Bruins.

Les Bruins s'installent dans la zone du Canadien, mais ils font de la dentelle et Weaver bloque une rondelle que Moen va finalement dégager.

Vers la fin de la pénalité de Subban, les Bruins perdent la rondelle dans la zone du Canadien et Lars Eller prend le contrôle du disque. La Danois voit Subban qui sort du banc des pénalités et il lui sert une passe parfaite.

Subban se présente seul devant Rask et il le couche le gardien de Boston à l'aide d'une superbe feinte. Le Centre Bell explose! Bruins 0 Canadien 2.

« P.K. ! P.K. ! P.K. ! » La foule du Centre Bell scande à répétition le prénom du défenseur vedette. Mine de rien, Subban a inscrit trois buts et amassé huit mentions d'aide depuis le début des séries.

Vanek n'est toujours pas revenu au banc du Canadien depuis le choc avec Subban et Smith.

Price fait deux solides arrêts avant la fin de l'engagement.

Tirs au but par:

Bruins: 10 - 0 - 0 : 10

Canadien: 9 - 0 - 0 : 9

Deuxième période:

Vanek est de retour au banc du Canadien pour le début de la deuxième période.

Lors d'un trois-contre-deux, Eller fait une mauvaise passe en retrait qui permet à Lucic de faire marche arrière et de s'offrir un bon tir sur Price.

On note un peu moins d'intensité après une première période survoltée et plus d'arrêts de jeu, aussi.

Le Canadien s'offre une montée à quatre-contre-deux et Pacioretty opte de tirer sur Rask qui n'est pas inquiété.

Price s'offre un autre arrêt solide contre Torey Krug qui décoche un puissant tir en provenance de l'aile droite. Vanek fait de même contre Rask quelques secondes plus tard.

Pacioretty se fait offrir une occasion sur un plateau d'argent quand les Bruins perdent la rondelle dans leur zone, mais il ne trompe pas Rask et Gallagher ne peut faire mieux.

Dougie Hamilton s'élance au centre, il remet derrière lui à Jarome Iginla et son tir - dévié? - s'écrase sur le poteau du but de Carey Price qui semblait battu. Un poteau de chaque côté ce soir.

Une minute plus tard, c'est Price qui s'illustre. Daniel Pallie centre pour Carl Soderberg qui rate son premier tir à courte distance et le gardien du Canadien étouffe la menace en stoppant le second.

Gionta contourne le filet de Rask et il passe tout près de surprendre le gardien avec un tourniquet.

Solide tir frappé de Bourque sur Rask. Bloqué.

Josh Gorges rate son dégagement et Torye Krug vient frapper à la porte de Price qui est repoussé au fond de son filet par un joueur des Bruins. Par acquit de conscience, on demande à jeter un oeil à la reprise vidéo. Confirmé. Pas de but.

Les Bruins sont en zone adverse. Weaver bloque un tir à la défense. Brière reprend la rondelle livre et il alimente parfaitement Dale Weise qui s'avance seul devant Rask et qui marque! Bruins 0 Canadien 3.

Passe de Desharnais à Weise dont le tir frappé est bloqué par Kevan Miller. Weise rate ensuite une rondelle quelques secondes plus tard. Miller quitte la patinoire.

Après une mise en jeu à la gauche de Price. Un tir de Krug parti de la pointe se retrouve derrière Price après avoir été dévié avec brio par Patrice Bergeron à 17:48. Bruins 1 Canadien 3.

Lors de la séquence suivante, Soderberg entre en contact avec Price et il ne peut prétendre que Desharnais l'a poussé. La foule rouspète. L'arbitre ne sévit pas.

Brad Marchand dispute avec succès une rondelle à Alexei Emelin et il s'offre un bon tir sur Price dans les dernières secondes de la période.

Tirs au but par:

Bruins: 10 - 12 - 0 : 22

Canadien: 9 - 12 - 0 : 21

Troisième période:

Encore une fois, le Canadien amorce la troisième période avec une avance, mais les Bruins ont marqué sept buts en troisième période lors des premier et deuxième matchs de la série...

Et le Canadien se retrouve dans l'eau chaude dès le départ avec les Bruins qui tirent à profusion vers Price. La tactique a été profitable lors des deux premières rencontres.

Gallagher tire avec force vers Rask avec un tir d'une vingtaine de pieds en se retournant sur lui-même. Un bel arrêt.

La tendance se maintient. Même à cinq-contre-cinq, les Bruins circulent avec aisance dans la zone du Canadien qui arrive à s'en extirper avec peine. Le vent tourne.

Seulement quatre tirs au but dans les sept premières minutes de jeu de la troisième période par les deux équipes, un seul pour le Canadien.

Pacioretty centre pour Gallagher qui semble être accroché par Krug dans sa course vers le filet. Pas de punition.

Hamilton entre ensuite dans la zone du Canadien à fond de train. Il passe à Soderberg qui s'écrase sur Price qui en perd son casque. Pénalité indiscutable. La première décernée aux Bruins ce soir.

Le Canadien en fait rien qui vaille durant la première minute. Dans la deuxième, le bon jeu de Subban à la ligne bleue permet au Canadien de tirer une fois sur Rask, mais il repart les mains vides.

Moins de sept minutes à jouer. Les Bruins lancent des attaquent à profusion et le Canadien joue la contre-attaque à outrance. Le Tricolore, encore une fois, joue sur les talons.

Weaver bloque encore une fois un tir de la pointe d'un défenseur des Bruins. Puis, c'est au tour de Gallagher, ce qui permet presque à Pacioretty de s'échapper... mais ça ne sera pas le cas.

Vanek frappe le poteau avec un tir frappé après une belle remise de Plekanec. La foule est debout. Moins de quatre minutes à jouer.

Gallagher donne un très léger coup d'épaule à Rask à la fin d'un jeu. Tout demeure sous contrôle.

Les Bruins sont dans la zone du Canadien quand Claude Julien retire son gardien. La tactique fonctionne. Iginla fait dévier un tir de la pointe d'Andrej Meszaros. Bruins 2 Canadien 3.

Les Bruins retirent encore leur gardien à la remise en jeu et se massent dans la zone du Canadien qui arrive à dégager. Arrêt de jeu et temps d'arrêt des Bruins avec 62 secondes à jouer. Mise en jeu en zone neutre.

Une rondelle lancée par le Canadien rate le filet désert de peu et se transforme en dégagement refusé: 51 secondes au cadran.

Travis Moen démolit Iginla d'un coup d'épaule et le projette dans la bande. On reprend en zone neutre: 23 secondes à jouer.

Le but du Canadien quitte ses amarres quand Subban frappe le filet de Price. Dix secondes à jouer...

Lars Eller fonce vers la rondelle après la mise en jeu, il déjoue Krug et il marque dans un filet abandonné pour confirmer la victoire. Bruins 2 Canadien 4.

Tirs au but par:

Bruins: 10 - 12 - 6 : 28

Canadien: 9 - 12 - 5 : 26

Les trios du Canadien durant l'échauffement:

Pacioretty-Desharnais-Vanek

Bournival-Plekanec-Gallagher

Bourque-Eller-Gionta

Moen-Brière-Weise

À lire également:

Bourque de retour

Les médias ont profité de l'inexpérience de Hamilton