jeudi 15 mai 2014

Canadien : Direction la finale de l'Est! #habs #hockey #canadien #mtlvsbos



Source : tvasports.ca

Le Canadien de Montréal a encore une fois confondu les sceptiques en faisant tomber les puissants Bruins de Boston dans leur propre édifice. Inspiré par les prouesses de Carey Price, le CH a signé une victoire de 3-1 lors du septième match, mercredi, au TD Garden.

À 3-2 dans la série, il y avait peu de croyants pour miser sur deux victoires d’affilée pour le Tricolore. Surtout pas contre une équipe expérimentée comme celle des Bruins. Mais, dans le vestiaire des Glorieux, les joueurs ont toujours eu la foi. Ils ont rappelé qu’il n’y a rien d’impossible, surtout avec un gardien de la trempe de Price.

À voir : Sommaire

À voir et à lire également
«On le savait qu’on pouvait battre les Bruins, on a été leur bête noire toute l’année, a dit David Desharnais pratiquement sans voix. C’était un énorme défi de les éliminer à Boston, mais on y croyait.»

Pour la première fois depuis 2010, le CH participera à la finale de l’Est. Martin St-Louis, Henrik Lundqvist et les Rangers de New York se retrouveront dans les pattes du Canadien.

«Il est temps que les gens commencent à nous donner la reconnaissance qui nous revient, a affirmé P.K. Subban. Avant la série, tout le monde parlait de l’expérience des Bruins, de leurs deux gros trios, du candidat pour le Norris (Zdeno Chara) et du candidat pour le Vézina (Tuukka Rask), mais nous avons aussi de bons joueurs.»

Brière : un but, une passe

Au chapitre des tirs au but lors de ce match ultime, les Bruins ont malmené leurs rivaux 30 à 18. Price a toutefois fermé la porte en réalisant 29 arrêts.

Dans les gradins pour le cinquième match à Boston, Daniel Brière a également joué un rôle majeur dans cette victoire avec un but et une passe. Max Pacioretty, qui avait promis de rebondir dans cette série, a aussi tenu sa parole en marquant dans un deuxième match d’affilée.

Encore Weise

Le CH a utilisé le meilleur secret pour calmer les fidèles du Garden. À 2 min 18 s, Dale Weise a redirigé une passe parfaite de Daniel Brière pour ouvrir la marque. Matt Bartkowski a bêtement oublié de surveiller Weise, un marqueur né depuis le début des séries…

En début de match, les Bruins ont joué avec beaucoup de nervosité. Zdeno Chara a également connu un départ pénible.

Le 67 glorieux et un peu moins

Affamés, les Bruins ont contrôlé le jeu pour les cinq premières minutes en deuxième. À l’instar de plusieurs matchs cet hiver, Price a calmé la tempête, réalisant notamment un arrêté clé contre Patrice Bergeron sur une descente à deux contre un.

À mi-chemin en deuxième, le CH a doublé son avance.  Pacioretty a dégainé immédiatement en saisissant un relais de son éternel complice, David Desharnais. Pour une très rare fois, Bergeron a cafouillé dans son territoire, perdant la rondelle devant Brendan Gallagher.

En retard 2-0, les Bruins ont repris vie en avantage numérique. Jarome Iginla a redirigé une frappe de Torey Krug pour inscrire son équipe au pointage. Pacioretty, qui avait écopé d’une mauvaise punition en zone adverse, a regardé la scène au banc des punitions.

Brière passe le K.-O.

Encore une fois, Price a tenu le fort en troisième période. Et les Bruins ont fini par payer pour leur indiscipline. Durant une punition à Johnny Boychuk, Brière a marqué le but d’assurance. Le petit numéro 48 a vu sa tentative de passe bondir sur le géant patin de Chara pour ensuite se faufiler derrière Rask.

Ce n’était pas le plus beau but, mais ça procurait un peu de souffle au CH.
Le Canadien et les Rangers ouvriront la finale de l’Est samedi à 13:00, à Montréal. Les billets seront en vente dès jeudi, à midi.