vendredi 25 avril 2014

Avalanche vs Wilds : Une attaque muselée




Source : Tvasports.ca

Pour un deuxième match de suite, le Wild du Minnesota a dominé l’Avalanche du Colorado, jeudi, pour créer l’égalité 2 à 2 dans la série.
Le Wild l’a emporté 2-1, mais n’eut été le brio du gardien Semyon Varlamov, le pointage aurait pu être encore plus élevé.
À voir et à lire également :
Patrick Roy avait demandé à son équipe de placer plus de rondelles au filet, et il faut croire que le message n’a pas été compris. L’Avalanche n’a dirigé que 12 lancers sur Darcy Kuemper dans toute la rencontre.
 
De son côté, le Wild s’est encore une fois buté à Varlamov en pleine possession de ses moyens. Le gardien russe a repoussé 30 des 32 rondelles qui ont été lancées en sa direction.
 
Patrick Roy a retiré son gardien de but alors qu’il restait 2 min 30 s à faire au match mais n’a pu créer l’égalité.
 
Départ canon, encore
 
Le Wild a poursuivi là où il avait laissé lors du troisième match. La troupe de Mike Yeo a complètement dominé le premier engagement, dirigeant 14 lancers sur Semyon Varlamov contre seulement 3 par l’Avalanche sur Darcy Kuemper. Colorado a semblé complètement désorganisé et incapable de s’installer en territoire ennemi.
 
Contrairement au dernier match, le Wild a réussi à déjouer Semyon Varlamov lors des 20 premières minutes de jeu. Après avoir récupéré une rondelle en coin de patinoire, Zach Parise a servi une belle passe au défenseur Jared Spurgeon qui appuyait l’attaque. Ce dernier a décoché un tir sur réception qui est venu à bout du gardien russe de l’Avalanche. Mikael Granlund a obtenu l’autre mention d’assistance.
 
Sens unique
 
Peu importe ce qui a été dit dans le vestiaire de l’Avalanche entre les deux périodes, le résultat a été le même sur la patinoire lors du second engagement.
 
À la mi-match, les hommes de Patrick Roy ne comptaient que cinq petits lancers sur le filet de Kuemper, tandis que Varlamov avait fait face à 20 tirs.
 
À force de lancer, on finit par compter! Sur un avantage numérique, Jason Pominville a tenté un tir qui a raté derrière le but. La rondelle a toutefois heurté une barre métallique sur la baie vitrée et est revenue directement devant le filet. Charlie Coyle n’a eu qu’à pousser le disque derrière un Semyon Varlamov impuissant pour faire 2-0.
 
L’Avalanche a toutefois reçu ce dont elle avait besoin pour revenir dans le match : un cadeau de Kuemper. Trente secondes après le but de Coyle, Ryan O’Reilly a dirigé un tir faible vers le filet, de l’extérieur de l’enclave, qui s’est frayé un chemin entre les jambières du gardien du Wild. L’Avalanche marquait sur son septième tir dans le match. Il n’en a pas dirigé d’autres de la période.
 
Le match no 5 de la série aura lieu samedi, au Pepsi Center de Denver.